Test du capteur de puissance en course à pied: STRYD


Retrouver cet article dans le dernier numéro de 10-21-43km

Pour faire suite notre texte d’introduction sur la théorie et les avantages du tout nouvel outils qu’est le capteur de puissance pour la course à pied, JP nous revient avec un test plus complet sur le terrain avec le capteur STRYD.

Voir notre premier article de présentation sur les capteurs de puissance ici.

Nous avons eu la chance d’avoir la collaboration de Simon Faucher chez Spec Performance, pour me permettre de mettre la main sur un exemplaire de ce device Stryd afin de pouvoir le tester durant plusieurs semaines.

La puissance permet une mesure directe de l’efficacité de course.

En gros, il est donc possible de s’entrainer avec des zones précises et personnalisées, de pouvoir avoir des informations concernant notre efficacité, puis d’analyser les entrainements ou compétitions et en voir où la fatigue a commencée à se faire sentir, donc à quel moment la forme de course se détériore.

La compagnie qui produit le Stryd est basée à Boulder Colorado, soit la mecque du sport en Amérique du Nord, a commencé le projet via le site Kick Starter, où ils avaient connus un énorme succès. D’abord sous la forme d’un capteur que l’on attachait derrière le short du coureur, soit un peu plus gros et gênant, ils révisèrent le design en l’intégrant à une courroie sur la poitrine (version Pionneer) tels les moniteurs de fréquences cardiaques. Puis, une seconde révision vus le jour pour obtenir le produit final qu’on connaît (version Summit), un capteur attaché au soulier à la manière du bon vieux "foot pod" (capteur de cadence/distance).

crédit photo: Gophrette Power / Camp BartCoaching à Tucson 2017

De cette manière, le capteur minuscule de seulement 7g est sécurisé sous les lacets avec l’aide d’un petit clip plastique. On ne le sens donc absolument pas et on l’oublie très rapidement. Aucune crainte que la pluie ou la sueur puissent l’endommagé, car le Stryd est à l’épreuve de l’eau. Il résistera même à 1 mètre d’eau durant 30 minutes…soit presqu’un cycle de laveuse ;)

C’est donc sous ce tout petit appareil que se trouvent les nombreux capteurs, senseurs et le puissant processeur qui nous permet d’avoir toutes les données de course possible.

Ayant un seul pod, le Stryd capte et analyse donc les valeurs d’un seul côté, un peu comme les capteurs de puissance dans les pédales Garmin Vector ou bras de pédalier Stage, et extrapole ensuite les chiffres pour le second cotés. L’humain n’étant pas symétrique, je crois qu’il serait plus précis d’avoir les valeurs des deux jambes, contrairement au vélo où la mécanique rend la force déployée assez similaire entre les deux côtés.

Un peu comme tous les appareils de fitness, il fonctionne sans fils (wireless) en utilisant la technologie de communication Ant+ et Bluetooth. Le Stryd sera alors compatible avec les téléphones intelligents, mais aussi les montres Garmin les plus récentes, pouvant utiliser des application contextes via Connect IQ et sur certains modèles de chez Suunto. La batterie pouvant durée environ 20h, une lumière viendra nous avertir après approximativement un mois d’utilisation pour la rechargée à nouveau. Son chargeur est aussi pas mal hot, une simple plaque sur laquelle on y dépose le capteur et la charge ce fait juste au contact.

Ce que j’ai trouvé intéressant et même assez surprenant, est le fait de ne pas nécessiter de calibration avant chaque utilisation contrairement au foot pod de distance classique. Donc il plus rapide lors de son utilisation, on clip puis on décolle.

Le Test

Lors de la première utilisation, vous devrez faire quelques réglages, mais ensuite son utilisation est donc assez simple et efficace. Voici les étapes initiales après avoir reçu votre tout nouveau capteur de puissance Stryd:

  • Brancher la base et y déposer le capteur pour le recharger.

  • Installer STRYD app sur votre mobile, afin de vérifier pour une mise à jour du software du capteur.

  • Installer la plus récente mise à jour disponible pour votre montre Garmin.

  • Installer STRYD IQ app sur la montre Garmin (via Garmin Express) pour ajouter une fenêtre d’option (nage, vélo, course, stryd running, etc).

  • Effectuer le CPT (Critical Power Test) afin de déterminer votre seuil (treshold power et treshold pace) pour ainsi avoir vos zones d’entrainement.

Plusieurs options de tests sont proposés, comme un test d’effort maximale de 3 et 6 tours de piste, de distance maximale sur 3 et 9 minutes ou sur un 5k/10k. Ensuite, vous entrez les résultats sur le site Stryd Power Center et ils vous calculeront vos valeurs de "critical power" et "critical pace", ainsi que vous fournir votre table de zones.

J’ai d’abord fais un premier test sur le tapis, simplement une petite course bien relaxe question de voir comment le capteur se comportait et ce que ma montre allait m’afficher com