December 28, 2019

Please reload

Recent Posts

Votre plan HomeTrainer gratuit pendant l'isolement!

March 20, 2020

1/10
Please reload

Featured Posts

En quête d'un sub10 à l'Ironman Arizona !

November 29, 2018

L’optimisation du temps et de chaque entrainement fut la clé afin de concilier mon travail, le coaching mais surtout la petite famille ! Je crois avoir fait de chacune des sorties, un bon travail spécifique et efficace. Bien sur pour ne pas brimer personne ou simplement car on dois s’adapter à la vie de famille, j’ai dû ajuster et il m’était difficile de compléter le volume, surtout à vélo. Par contre, j’ai mis le paquet en course à pied, sport plus facile à cadrer. Je n’étais pas certain de la forme, mais j’y allais relax et plus en mode vacance et fun...

 

 

Une nage solide pour commencer

 

Je suis incroyablement serein et relax au départ jusqu’à ce que mon heart rate explose lors de mon entrée dans l’eau glaciale ! Ça me faisait mal à tête, j'ai presque eu une panique au début de la nage à cause du choc !

 

C'était vraiment un beau spot sous plusieurs ponts, mais un peu lent avec un petit courant. Je boucle la nage en ayant les pieds plus fonctionnels du tout en 1h10.

 

 

Un sub 5h dans le viseur à vélo

 

Le vélo se fait sur 3 allez-retour de 60k sans difficulté majeur à noter. Je suis hyper motivé, mais l’objectif est de contrôler l’effort afin de bien courir ensuite. J’aimerais quand même être en bas des 5h, mais je sais que l’entrainement ne fut pas optimal...

 

On sort de la ville, puis direction Papago parc dans le désert ! Juste fou le décor, mais un bon vent de face est présent sur l’aller avec un léger faux plat rendant ça plus difficile. Ça n’avance pas, je suis a 32kmh mais ma puissance est haute à 260w ! Par contre, le 30k de retour est infernal ! 45 à 55km/h par section et je remonte a 37km/h de moyenne !

 

Sur la 2e boucle (60 à 120k), il y a plus de monde sur le parcours, alors je me cache (légalement bien sûr, splitstream) un peu alors c'est "un peu moins dur". Je finirais à 36km/h. La nutrition va bien, je prend beaucoup de sel afin de prévenir mes légendaires crampes aux jambes.

 

Sur la 3ème boucle (120 à 180k), le vent a changé et ça roule beaucoup mieux sur l’aller. J’ai adoré le parcours que je boucle en sub 5h (4:59 !) à 36km/h. Donc mieux qu’espéré selon le peut de volume en entrainement.

 

Un marathon sous le signe de la motivation !

 

Je pars la course motivé, positif et vraiment frais, ce qui n'arrive pas toujours après 180k de vélo ! Ma nutrition A1 en bike fait que je n’ai eu aucun titillemement de crampes. La météo est spéciale, malgré un soleil de plomb, on dirait qu'il fait 40, mais le fond est frais donc en fait on est très bien !

 

Je pars fort, ça avance tout seul ! Je me retiens quand je vois du 4:15/km, je stabilise au pace cible de 4:40/km sur la première portion du parcours. Je suis carrément en feu, ma foulée est légère et sans trop le sentir, je suis maintenant à une moyenne de 4:32/km ! Le parcours est très bien et lui non plus sans grande difficulté.

 

 Solide foulée à ce moment de la course !

 

Vers 18-19e, j'ai un coup de moins bien, mais j'avance encore bien quand même ! Je croise la famille vers 20k, je me permets un 1er arrêt de course pour les embrasser. C'est après ça que j'ai commencé à sauter...  Les quads déchirés et un gros manque de jus...

 

Je marchais vite pendant 1min puis je courais sur 1-2km. Ça a été pénible en cr!$! mais j'ai quand même finit fort sur les derniers 5k et 0 crampe, une première pour moi ! J'ai limité les dégâts avec un marathon en 3h34 (l’objectif étant 3:20). 

 

Résultat : 9h52 et 20e du groupe d’âge

 

Un peu déçu évidemment mais vite effacé quand j'ai vu ma famille car pour eux autres, pas de différence entre 9h35 ou 9h52 ! Content de cette perfo, de m’être battu jusqu’à la fin et que malgré un petit melt down, d’avoir sortis un bon sub 10h pour mon dernier avant une pause de triathlon... partie remise ! 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Follow Us
Search By Tags