December 28, 2019

Please reload

Recent Posts

Votre plan HomeTrainer gratuit pendant l'isolement!

March 20, 2020

1/10
Please reload

Featured Posts

Marc is Back to Kona !

September 10, 2019

Marc Flageole du Team Elite BartCoaching prenait part au IronMan Wisconsin (son 27e) en fin de semaine, avec l'objectif de retourner à Kona une 13e fois, tout un défi car chaque IronMan (et sa préparation) est une vrai boite à surprise avec laquelle il faut savoir jongler.

 

 

 

 

"Patience c’est le mot qui décrit le mieux ma journée d’hier.

 

Une natation difficile pour débuter la journée avec le feeling que j’ai fait du surf!

1h05 ...jai l’impression que c’est un bon temps car je me suis placé pas si loin au rolling start et j’ai dépassé tout le long.

La table est mise car on sait que le parcours de bike ici est un bon défi et le vent sera de la partie. 

 

Pas de jambes au début du bike, pas les watts que je voulais non plus et je me fais dépasser par bien trop de monde à mon goût. 

Pensées noires que je dois chasser de mon esprit. Il faut segmenter le parcours et se trouver des mini-objectifs. 

 

À mi-parcours un gars de mon AG me dépasse. Et je le dépasse à mon tour.

Je le vois monter les côtes sur son gros plateau (à ne pas faire) pendant que je mouline...

Il ne me dépassera plus de la journée.

Ça m’amuse et mes sensations de course commencent à s’éveiller (il est grand temps). 5h29, 32.8 km/h et 203W NP ce qui représente 72.5% de mon FTP.

Pas un super bike (je visais 210W) mais constant avec 206W pour la 1ère moitié et 200 pour la 2e. 

 

Je suis pas super motivé au début du marathon.

 

Pour la 27e fois je me dis que c’est mon dernier. 

Mais le feeling de course est bon. Je commence avec un pace ridiculement facile. Et je sens que je pourrais aller tellement plus vite.

Je pense à tout ce que j’ai appris des trainings de Bartcoaching: finir fort, être capable d’aller vite à la fin et ma blonde qui me donne un update: 3e place! 1 minute du 2e et super loin du premier (15min+). Je n’en savais rien. 

Je maintiens le même pace. Ce qui était si facile au début ne l’est plus rendu au 2/3 du marathon.

Mais je sens qu’il m’en reste sous le soulier. Je dépasse et je dépasse. J’ai vraiment du fun.

Ma forme de 150 de CTL est un facteur. Je flye après 9h d’effort!

Team Flageole n’a pu savoir que le premier H50-54 a “sauté” autour du 22e mais de toute façon j’étais à bloc depuis le 21e et je ne crois pas que j’aurais pu accélérer et combler l’écart de 52 petites secondes. 

 

 

3h26 le marathon, avec mes jambes qui ont mouliné (au lieu du gros plateau!)

 

 

10h10 temps total, 2e AG et qualif pour Kona 2020.

 

Alors en bref c’est ça. Une autre journée pleine d’émotions et qui se termine avec un feeling que j’adore: j’ai tout donné ce que je pouvais et le résultat est plus que satisfaisant.

 

Ironman = patience et jamais lâcher. 

 

Merci spécial à Karine qui est tjrs là et à tout ceux que ça intéresse.

Merci aussi à la gang d’athlètes BC pour votre inspiration.

Et à toi Bart qui me fait confiance et de qui jai bcp appris. 

 

 

Gros merci à tous les partenaires BartCoaching qui nous soutiennent et nous aident à donner le meilleur de nous même: Argon18, Skechers Performace, Tifosi Optics, Compressport, Enve, 4iiii, Huub Design, XActNutrition, Naak, Spark Nutrition, Castelli Canada

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Follow Us
Search By Tags