December 28, 2019

Please reload

Recent Posts

Votre plan HomeTrainer gratuit pendant l'isolement!

March 20, 2020

1/10
Please reload

Featured Posts

Prêt pour le Double IronMan ?!

March 15, 2017

Le Double Anvil :

- 7,600m de nage

- 360km de vélo

- 84,4km de course à pied

 

Le tout sans arrêt prévu comme tout autre triathlon, et un temps alloué maximal de 36 heures.  On doit avoir sa propre équipe de support pour les ravitaillements et le support technique pendant la totalité de l’évènement.  Un maximum de 40 participants y prendra part.

 

 Ce n’est certainement pas sans le support de la famille qu’on s’embarque dans le monde des Ultra Triathlons.  Une telle aventure affectera assurément les gens qui vous entourent.  C’est donc après dix mois de réflexion, quelques réunions de famille, des rencontres/discussions avec le coach et deux semaines de récupération post-Kona que le plaisir commence : premier entraînement 30 octobre 2016.

 

 

S’enchaîneront plus de quatre mois d’entraînement dans les trois sports, une préparation physique spécifique à la longue distance, une préparation mentale pour ce défi qui durera plus de 24 heures, et un plan détaillé de nutrition à tester.  Ce long processus incluant nombre d’essais et erreurs permet de découvrir et de mieux comprendre et gérer son métabolisme, ainsi que ses forces et faiblesses physiques et mentales. 

Plus particulièrement, la gestion de l’effort par le rythme cardiaque devient un outil essentiel à l’amélioration de la performance en endurance.  Sans devenir nutritionniste, on se doit maintenant de voir plus loin que les calories consommées : comprendre le rôle et la consommation des glucides, gras, protéines, électrolytes devient un réflex.  Le coach porte maintenant plusieurs chapeaux dont celui d’entraîneur, de psychologue et de mentor.  Il me pousse au besoin et me retient lorsque nécessaire.  Il s’assure de garder l’objectif en vue et atteignable.

Les stats.  Que serait le triathlon sans ces chiffres que Garmin prend plaisir à accumuler pour nous :

  • Plus de quatre mois de préparation, 23 semaines pour être exact.

  • 290,000m de nage

  • 4713km de vélo

  • 1236km de course

  • 2 journées de repos complet…

 

Plus de quatre mois de plaisir et de travail, de réussites et d’échecs, de joies et de déceptions, de forme et de fatigue.   Les sessions avec SwimSmooth Montréal ont brisé la monotonie des entraînements solitaires alors que quelques séjours d’entraînement à la chaleur de la Floride m’ont permis de m’évader de ma  ‘’pain cave’’  pour compléter les plus longues sorties de vélo et de course à pied. 

 

Mes proches ont accepté, encouragé, supporté, et à maintes occasions subi mes choix.  Sans nécessairement le réaliser, c’est un travail d’équipe pour une cause très égoïste qu’ils ont accompli et j’en suis des plus reconnaissant.

 

 

 

Aujourd’hui, c’est un sentiment d’accomplissement et de satisfaction que je ressens.  Plus que jamais, le cliché que la réussite est de se rendre à la ligne de départ est des plus applicable dans la longue préparation à cette course.  Je ressors grandi par le chemin parcouru dans ces quatre derniers mois et c’est avec excitation que je vis ces dernières journées de préparation.  Excitation certes mais curieusement je suis tout de même déjà dans ma bulle.  Je parle, respire, dors et rêve ma course.  On dirait que tout ce qui se passe autour de moi n’est que bruit lointain.  Je ne suis vraiment pas présentement la personne avec qui vous voulez avoir une conversation…

 

 

Dans une telle course, une bonne équipe de support bien préparée fait toute la différence physiquement et psychologiquement pour l’athlète.  Fièrement, c’est en famille que nous vivrons cette expérience avec Micheline, Marie-Pier et Vincent comme ma Super-Équipe de support.

 

WATCHKEEPER : Cette tâche revient à Marie-Pier pour le weekend.  Elle s’assurera non seulement que je respecte mes rythmes et vitesses établis pour chaque sport, mais elle a aussi le devoir et la responsabilité de s’assurer que je consomme à chaque heure 65gr de glucides, 1000mg de sodium, 800ml de liquide, sans oublier la caféine et les autres nutriments.  J'ai prévu une consommation totale d'environ 7,000kcal et plus de 15l de liquide à consommer, minutieusement distribué pendant 24 heures !

 

SUPER CREW : Préparation et réparation d’équipement, distribution des bouteilles, photos et vidéo, préparation des vêtements de rechange, entertainment, etc.  Nommer la tâche et Vincent s’en occupe!  Ayant participer à plusieurs de mes entraînements, Vincent est totalement familier avec les exigences du triathlon et sait être à l’avant de mes besoins.

 

CREW CHIEF : Micheline est responsable de la coordination de l’équipe s’assurant non-seulement que le travail est accompli mais aussi que chacun ait l’opportunité de se reposer et de s’amuser.  La tâche la plus ardue demeure néanmoins de me gérer moi!  Maintenant que mon plan de course et de nutrition sont établis, c’est Micheline qui a le contrôle m’assurant ainsi que je ne prendrai pas de mauvaises décisions ni dans les moments difficiles, ni dans les moments plus faciles.  À ça s’ajouteront la gestion des imprévus et ça, il y en aura assurément !!!

 

Alors que la fête commence!

 

 

Mario Hamel
Athlète du Team Elite BartCoaching

Entraineur BartCoaching
Multiple IronMan, incluant une participation à Kona en 2016

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Follow Us
Search By Tags